Dans la famille des albums vite lus, vite fermés, il faut quand même distinguer celui que Gabriel fermait pendant que j’essayais désespérément de le laisser ouvert, ceux que Gabriel fermait en le laissant faire et celui que nous fermions tous les deux en chœur.

 

9782355041129_1_75

Tout autour de moi, Clotilde Perrin,

Rue du Monde, 9782355041129, 18.00 euros

En librairie, Tout autour de moi est typiquement le genre d’album qui ne se vend pas tout seul en le posant sur une étagère. D’abord par son format atypique, ensuite par sa couverture qui donne tout de suite le ton de l’univers graphique et enfin par l’intérieur qui déstabilise. Cet album défie les lois de la physique car il a la faculté de transformer un carré en rectangle puis en rond. Un album à 360 °C, ça se mérite. Imaginez une table ronde sur laquelle est ouvert le livre, imaginez-vous faire le tour de cette table les yeux posés sur la page, imaginez une histoire différente racontée à chacun de vos pas. Ce qui apparaît comme un désordre indescriptible au premier coup d’œil est en fait un tour de magie. Clotilde Perrin vient titiller notre ouverture d’esprit, le temps  de s’affranchir des limites du réel pour plonger dans le souvenir de notre vie de bébé, quand, couchés sur le dos, nous voyions le monde à 360°C... 

Noyé dans la pile de livres empruntés à la bibliothèque, Gabriel n’a pas été touché par la magie de Clotilde Perrin. Les éditeurs le conseillent à un enfant dès 2 ans et j’approuve ce conseil. Un format carré de 30 cm, tout carton, adapté aux petites mains. Un univers qui saura combler le regard curieux et l’esprit ouvert des plus petits. 

Pour aller plus loin, lisez les critiques de

- la soupe de l’espace

- les sandales d’Empédocles

- les lubies de Ludi 

Et visitez le site de Clotilde Perrin.

 

 

 

       9782211201025_1_75                            9782226193582_1_75

    

       La pomme rouge, Kazuo Iwamura,                            Boris l’ours au grand cœur, Catherine Meyer

  Ecole des Loisirs, 9782211201025, 12.20euros         Albin Michel, 9782226193582, épuisé

Plus on est d’amis et plus on apprécie... ce qu’on mange ! C’est drôle comment les histoires de partage mettent presque toujours en scène des animaux et de la nourriture. C’est peut-être pour cette raison que Gabriel ne s’est pas attardé sur ces histoires, trop éloignées de son réel. Peut-être aussi parce qu’il a déjà dans sa bibliothèque une histoire similaire et qu’il a fait le tour de la question.

Dommage... Car les univers graphiques d’Iwamura et de Meyer méritaient son attention. Il émane des dessins au crayon en noir et blanc d’Iwamura beaucoup de douceur dynamisée par le rouge éclatant de la pomme. Et je suis particulièrement sensible aux dessins de Meyer : de la couleur pour la vitalité, de l’aquarelle pour la douceur et des points de vue inhabituels pour l’originalité.

La pomme rouge fait partie des chouchous des libraires et des parents :

- la soupe de l’espace

- l’accro des livres

Pour rentrer plus en détails dans les dessins de Meyer, cliquez sur les vignettes.

IMG_1580    IMG_1581  IMG_1582

 

 

 

 

9782211042710_1_75

 

Un tout petit coup de main, Ann Tompert (texte), Lynn Munsinger (illus),

Ecole des Loisirs, 9782211042710, 5.60 euros

En cherchant d’autres avis à faire partager sur Internet, je me suis aperçue que cet album est le support pédagogique de plusieurs écoles : images séquentielles, étude de texte, lecture et même mathématiques.... Mais vous n’êtes pas obligés d’attendre que votre enfant le découvre à l’école !

Un tout petit coup de main, c’est l’histoire d’un éléphant et d’une souris qui s’amusent au square, au toboggan, au portique puis à la balançoire (celle qui bascule). Ben oui, vous voyez tout de suite où est le problème n’est-ce pas ! C’est exactement le même lorsque vous jouez vous-même à la balançoire avec votre enfant : il reste bloqué en haut, ses pieds ballotant dans le vide, pendant que vous êtes les fesses par terre les jambes recroquevillées, les genoux dans le nez... Sauf qu’à tout problème existe une solution ! Et pour Ann Tompert, la solution c’est de faire intervenir d’autres animaux pleins de bons sentiments, qui chacun à leur tour grimpent et se serrent sur la balançoire. L’idée est bonne sauf qu’une fois tous les animaux installés, la balançoire ne bascule toujours pas... Que faire ? Alors que les animaux résignés s’apprêtent à descendre, arrive une mouche, qui fatiguée, décide de faire une pause au sommet de la pyramide d’animaux et.... Vous imaginez la suite ! 

J’ai beaucoup aimé cette histoire, saine et drôle. Mon seul regret est le format minuscule du livre. Quatre ou cinq fois plus grand, les enfants pourraient, à mon avis, saisir tout le comique de la situation en voyant les animaux agglutinés sur la balançoire.

 

9782013935081_1_75

Le crocodile qui avait peur de l’eau, Christine Beigel (texte), Hervé Le Goff (illus),

Gautier Languereau 9782013935081, 6.90 euros

J’avais déjà parlé de la collection Mamie Poule raconte ICI, et séduite par les gros mots du koala, j’ai acheté (sans le lire) Le crocodile qui avait peur de l’eau.

Au départ, les auteurs ont une bonne idée. Un crocodile qui a peur de l’eau et qui pete littéralement de trouille. Ça pourrait être drôle si.... Si le scénario n’était pas si déroutant. Après plusieurs lectures du texte, j’ai toujours l’impression qu’il manque une page pour comprendre la fin de l’histoire. Ça pourrait être drôle si... Si elle n’était pas autant oralisée. La mamie poule n’arrête pas de faire des commentaires : « Ayé ? Bien. Quoi ? Qu’y a-t-il ? Le flamant. Vous ne le voyez pas ? Normal. Le ouistiti non plus ? Normal. Ils sont derrière le rocher. Quel rocher ? L’éléphant ! Oh ! il faut tout vous dire... Mais chut ! il ne faut pas le répéter d’accord ? » Et sincèrement... Que vient faire le petit chaperon rouge dans cette histoire ?? Je ne sais pas ce qu'en pensent ses petits-poussins mais moi je suggèrerais bien à Mamie Poule d’aller se reposer un peu... 

Dans le prochain épisode des lectures d’été : les livres lus, relus , rerelus, rererelus, rere..... !!